Noises of the week #2

NOISES OF THE WEEK

Excusez le retard, quelques soucis technologiques suite à une effraction (LOL). Passons. Voici la playlist que je devais publier dimanche dernier, en direct de mon nouvel appareil flambant neuf (#PèteSaMère).

On attaque avec « All The Time » de World Class Art Thieves,vocaux tranchés et sexys et sons bulle, parfait pour commencer à bouger ses fesses. Qui plus est : FREE DOWNLOAD !

Petit intermède mélancolie épique avec « Flips And Flops,  Drips And Drops » d’Electric Mantis, que j’aime bien écouter en post-taff. En DL gratuit aussi, avouez vous pleurez de joie.

Passage Pull Up : Cham ft.O « Bend Down ». Chaleur extrême,  soirées de folie.

On finit sur… encore des vocaux bidouillés, mais je ne peux pas m’en empêcher en ce moment. Kulkid nous OFFRE (freedlfreedl) « U Were The One ». Ambiance un peu il tape sur des bambous par moments, surkiff de ma vie. C’est tout pour ce soir.

 

Noises of the week #1

NOISES OF THE WEEK

Histoire de poster un peu plus régulièrement, je me suis dit que ça pouvait être pas mal de vous sortir chaque semaine un petit peu de ce que j’écoute. Je ne prétends pas faire la playlist de vos soirées, juste vous faire teste un peu ce qui me plait, et tant mieux si c’est partagé ! Allons y…

On commence semi doucement avec « Bassline » de GotSome & Get Along. Minimaliste, voix suave et beat affirmé, pour des matins toniques.

Bon, ça devient tout de suite moins calme. Là c’est Elephante avec « Who Do You Love ». Très club, je vous l’accorde, mais j’aime trop les petits vocaux. Oooooh ça va hein.

Ensuite, moment tendresse avec le remix de « New Scene » de Félix Cartal par CRNKN.

Ma petite préférée de la semaine je pense. Mélodie toute mignonne, les cuivres l’aèrent un peu, la voix la porte, les phrases se répètent, un grand kiff.

Et on finit en douceur avec « Lucky I Got What I Want » de Jungle. Une voix posée assez soul, une instru électro rien à voir et au final une belle harmonie. Bonne nuit.

Canblaster – I Think About U

Canblaster - Infinite

Canblaster – Infinite

Excusez mon long silence, j’aurais franchement préféré passer ma vie à vous poster du son plutôt que de vivre une première embauche (non, l’embauche en soi, c’est sympa, mais sérieusement, niveau administratif, c’est un de ces MERDIERS), un emménagement et surtout, surtout, une année de plus à passer à Grenoble, ville cuvette ou tout finit par mourir, la culture y compris…

M’enfin, je suis loin d’être à l’article de la mort ou au bord du suicide, je m’occupe, je bouge de là, je prépare le Canada (envoyez-moi donc vos dons), ET JE MANGE TOUJOURS AUTANT DE SON.

Si vous n’étiez pas dans le coin en septembre, vous êtes peut-être bien passés à côté de l’EP « INFINITE » qu’à sorti ce petit génie de Canblaster. C’EST UN TORT, JETEZ-VOUS DESSUS ! Toutes les tracks sont vraiment, vraiment énormes, comme d’habitude on y trouve pas mal de vocaux très travaillés, et des sonorités auxquelles sûrement personne d’autre que lui n’aurait pu penser. Ça sonne un peu nostalgique, plein d’amour et d’énergie, ou d’énergie dans l’amour, je ne sais même plus.

Et au milieu de ça, il y a LA chanson que j’ai du mal à arrêter d’écouter, la seule chanson pour laquelle j’ai mis mon mp3 en mode « repeat one » DE MA VIE : « I think about U ». Une longue intro, aérienne, qui pose une ambiance à la « Virgin Suicides » et une coupure nette sur un refrain lancinant qui nous fait presque toucher l’infini.

Sérieux les gars, j’exagère à peine.

Le petit clip psyché peut aider, éventuellement.