Bakermat – Black Cat John Brown

ermat_black_cat_john_brown

Un son que nous a proposé Gauthier il y a un petit moment (mea culpa dude pour le temps que j’ai mis à panner) .

C’est une espèce de ballade techno avec des vocaux old school du genre Chinese man mais plus posés et un instrument à vent jazzy dedans. Et ça t’élève juste assez pour apprécier tranquillement la fin de ta semaine de taff.

Black Cat John Brown, Your Turn Will Come.
Big Yellow Eyes, Your Moon Is Rising.

Whilk and Misky – Darklands

Whilk and misky

Whilk and misky

Ces mecs m’ont contactée pour que je publie leur chanson. Évidemment, j’ai laissé trainé un peu (HASHTAGoverbookée), ensquite j’ai niqué mon clavier (trois touches, dont deux sont des lettres de mon mot de passe). Bref, là je suis opérationnelle.

Ce son est lourd et étrange, un peu comme le temps ici (GRENOBLE RPZ). C’est le genre de truc qui donne pas envie de sortir de son lit, et moi, j’aime bien, traîner le matin. Alors d’office, je valide, +1, like.

Désolée, ça c’est le stage #CM. Anyway, ENJOY !

Neelix – Expect What

Quand j’ai commencé à découvrir la musique électronique au lycée, j’écoutais beaucoup de house progressive, le nom ne fait pas envie surtout quand on entend ce que c’est devenu. Du coup j’avais laissé tomber depuis longtemps, et puis j’ai rencontré des gens qui écoutaient de la trance, de la psy-trance. J’ai alors redécouvert un style que j’avais délaissé et l’ai retrouvé en plus rapide.

Amis tapeurs de pied!

Tap tap tap

LeBreton – Eve

Depuis 3ans, j’ai l’habitude d’aller à Astropolis en août à Brest. A chaque fois pour voir des grands noms de tous les horizons de la musique électronique et en découvrir pleins d’autres. Mais cette année, voilà c’est du 4 au 7 juillet… Impossible donc de pouvoir profiter de trois jours de sons partout dans Brest!

Du coup je me venge et je cherche des sons pour me refaire mon ambiance de la cour (la cour du manoir du site du samedi soir). Et en attendant la version longue du son de Madben « La Cour » en référence à ce lieu mythique, je trouve que la track de LeBreton correspond parfaitement à cette ambiance.

Enjoy!

Bassjackers ft. Kenneth G – Duckface

Bassjackers ft Kenneth G -J’ai gratté le web pour préparer vos oreilles au BASSODROME FESTIVAL 2.5  qui promet de retourner Grenoble dans les règles de l’art ce weekend. Rien à voir avec la programmation, mais ce son tape comme il faut dans les oreilles et ça suffit (et après tout, on est pas à l’abri de l’entendre).

Ça va se passer vendredi et samedi (29 au 31 mars) au Drak Art et à l’Amérage (en même temps, où d’autre), et à mon avis les enfants, c’est le bon moment pour mettre fin à votre hibernation (on vous voit plus aux soirées !)
Et pour guetter ce qui passe, il y a l’event.
SEE YOU THERE (et pour les absents, on chroniquera…peut être).

Disiz – Extra-Lucide (Album)

Disiz Extra-Lucide

Je sais que ça fait un bout de temps qu’il est sorti ( le 29 octobre 2012), mais BATS LES C******* j’en parle quand même !

Extra-Lucide porte bien son nom. Si Disiz a lâché La Peste, il semblerait que ce soit pour le meilleur. Sans tomber dans le mélodrame, il nous livre ce fameux « album de la maturité » par lequel passent forcément les enfants du rap game en grandissant. Dans la lignée de « Noir Désir » de Youssoupha, le rappeur se livre, parle de son passé, son parcours, son avenir, bref : sa life. Et si le constat n’est pas forcément joyeux (dans le climat actuel, c’est un peu difficile), on apprécie la touche révolutionnaire en fil d’arianne de l’album.

Pour ce qui est de la couleur musicale, je qualifierais les instrus de « gentiment épiques ». On aime ou on aime pas, mais impossible de nier qu’elles portent parfaitement le flow du garçon. Bien entendu, en plus de 20 chansons, impossible de ne faire que déblatérer sur sa vie, ses joies, ses peines. Du coup, en plein milieu, il case deux collabs qui passent bien (Mac Miller et Orelsan) et qui nous rappellent que finalement, Disiz a juste un peu caché La Peste.

 

Zedd – Spectrum (Toni The MmG’s Chill Final Remix)

Zedd - Spectrum (Toni The MmG's Chill Final Remix)

Une track Chillstep assez folle, qu’on m’a passée aujourd’hui durant les (trop) longues heures de cours.
L’originale est complètement modifiée, beaucoup plus instrumentalisée, elle prends une tout autre dimension, et les vocaux résonnent différemment.
Un son du dimanche, pour rester au lit, encore un peu.

THANKS KILIAN (les autres, suivez l’exemple) !


pride lightJ’en profite pour placer une autre de mes découvertes hasardeuses : j’accroche complètement sur cette track, je trouve les dissonances juste bien dosées. Un peu de folie.